Entreprises et Candidats dans les métiers de l'Administration
Candidat Secrétaire de direction - réf.60542

Secrétaire de direction

Corinne L. 13300 Salon De Provence
Vous devez obtenir les coordonnées du
candidat pour utiliser ce service

Auto-entretien de Corinne L.

Cet entretien a eu lieu le 13/01/10 à 07h47

Consultant : Bonjour, pourriez vous vous présenter brievement s'il vous plait ? Corinne : Je suis quelqu'un de calme, d'observateur, qui aime aller au fond des choses. Cependant, je n'aime ni la routine ni la monotonie, et j'ai besoin d'apprendre, de découvrir. Je suis en général très concerné par ce qui m'entoure.
Consultant : Etes vous heureus(e) d'exercer votre métier d'assistant(e) ? Corinne : Oui et non
Consultant : Pouvez vous expliquer cet avis mitigé ? Corinne : J'ai une longue expérience et certains postes m'ont apporté du plaisir d'autres non Je pense notamment à  des missions d'intérim où j'arrivais le matin pour attendre le soir sans quasiment aucune tâche. J'adore mon métier lorsque l'on me demande de m'investir, lorsque je prends une part de responsabilités, d'initiatives dans la bonne marche du service
Voir la suite de son l'Auto-entretien
Consultant : Dans quelle situation préférez vous travailler ? Corinne : dans l'anticipation
Consultant : Pourquoi préférez vous travailler dans l'anticipation ? Corinne : Selon moi le stress est source d'erreur, l'urgence est fréquente, mais l'anticipation peut éviter du stress et des urgences.
Consultant : Tolérez vous les dépassements d'horaires ? Corinne : Oui
Consultant : Votre environnement tolère-t-il les dépassements d'horaires ? Corinne : Etre sénior ne comporte pas que des inconvénients : je n'ai plus d'enfant à  charge, donc plus d'absences pour maladie, école, je suis disponible physique mais aussi intellectuellement.
Consultant : Préférez vous ? Corinne : Débuter tard - Finir tard
Consultant : Avez vous déjà  donné votre démission ? Corinne : Oui
Consultant : Combien de fois avez vous donné votre démission et pourquoi ? Corinne : Une fois en 1977 après quelques mois dans une petite société de publicité qui ne correspondait pas à  mes attentes et en 1980 après avoir passé deux ans à  l'Ambassade de France à  Alger ; je devais rentrer en France.
Consultant : Qu'est ce que la ponctualité pour vous ? Corinne : une culture
Consultant : Pouvez-vous expliquez la dimension culturelle de la ponctualité ? Corinne : La ponctualité est une vertu si l'on y pense comme une qualité ; elle fait partie pour moi de ma culture, elle m'est naturelle, elle fait partie de moi, que ce soit privé ou professionnel.
Consultant : En dehors de vos loisirs, avez vous des activités extra professionnelles, du type association ? Corinne : Oui
Consultant : Quelles sont ces activités extra-professionnelles ? Corinne : J'écris des articles dans une revue dédié au Tir à  l'Arc : "TIR A L'ARC MAGAZINE"
Consultant : Que lisez vous régulierement ? Corinne : Des livres
Consultant : Quel type de littérature vous attire ? Corinne : Policiers Ethniques Biographiques Romans
Consultant : Pouvez vous classer ces divertissements par ordre d'interet : le cinéma, la télé, le théâtre, la lecture, le sport, le shopping, les sorties entre amis ? Corinne : le cinéma le sport les sorties entre amis la télé le shopping le théatre
Consultant : Aimez vous dessiner ? Corinne : Oui
Consultant : Etes vous créatif(ve) et comment le savez vous ? Corinne : J'ai toujours dessiné et je voulais en faire mon métier (styliste)
Consultant : Pouvez vous classer ces vertus par ordre d'importance pour vous, la politesse, l'honnêteté, la modestie, le courage, la franchise, la ponctualité, la rigueur ? Corinne : le courage la modestie l'honnêteté la ponctualité la rigueur j'ai du mal à  ne pas considérer ces vertus comme égales ; cet ordre n'est pas figé ;
Consultant : Laissez vous votre numéro de portable à  la disposition de votre entreprise ? Corinne : Oui
Consultant : Vos collègues sont ils nécessairement vos amis ? Corinne : Non - j'évite de mélanger le travail et la vie privée, mais il m'est arrivé de voir naà®tre de belles amitiés dans le travail.
Consultant : Aimez vous participer à  des salons professionnels ? Corinne : Non
Consultant : Aimeriez vous participer à  un salon ou à  un évènement professionnel ? Corinne : Pourquoi pas si cet événement a un rapport direct et utile avec mon activité
Consultant : Aimez vous les relations avec la clientèle ? Corinne : Non
Consultant : Dans quel service vous sentez vous le mieux ? Corinne : à  la Direction
Consultant : Avez vous déjà  organisé des voyages à  étapes pour des dirigeants ? Corinne : Oui
Consultant : En quelle occasion avez organisé des voyages ? Corinne : Très souvent lorsque j'étais secrétaire de direction dans une clinique ; j'organisais les voyages et les déplacements pour les médecins
Consultant : Avez vous déjà  été à  l'initiative d'un changement d'organisation procédural ou managérial dans une entreprise ? Corinne : Oui
Consultant : En quelle occasion avez vous pris cette initiative d'un changement d'organisation ? Corinne : Il m'est arrivé de proposer ou de réaliser des changements dans l'organisation administrative d'un service, car j'y trouvais des lourdeurs, ou dans l'utilisation des outils de communication interne ; mais toujours dans le cadre de ma fonction
Consultant : Vous êtes trés fatigué(e), mais avec 20 minutes d'efforts supplémentaires vous pouvez terminer tous les dossiers en cours, que faites vous ? Corinne : Je poursuis en prévoyant de relire le lendemain
Consultant : Avez vous déjà  participé à  des séminaires, des conférences, des cercles de qualité? Corinne : Oui
Consultant : Avez vous déjà  travaillé en famille ? Corinne : Oui
Consultant : Quels sont les avantages du travail en famillle ? Corinne : A part d'un point de vue pratique au niveau de la logistique ménagère, je n'en trouve pas
Consultant : Préfériez vous travailler dans une Micro Structure (2 à  10 personnes), une PME (30 à  100 salariés) ou un Grand Groupe ? Corinne : Cela m'est indifferent
Consultant : Quel pourcentage de votre temps de travail représente l'assistanat classique ? Corinne : 50 %
Consultant : Les 50 % sont consacrés à  quelles autres activités ? Corinne : Réfléchir à  l'amélioration de son environnement de travail et à  l'organisation du service Soulager son supérieur ou son équipe des tâches que je peux réaliser
Consultant : Dans quel secteur d'activité souhaitez vous ne plus travailler ? Corinne : Je n'ai pas d'affinités avec les services commerciaux, la vente
Consultant : Travaillez vous avec un dictionnaire ? Corinne : Oui
Consultant : Avez vous une bonne orthographe ? Corinne : Très bonne, mais je ne suis pas à  l'abri d'un doute ou d'une ignorance
Consultant : Avez vous déjà  travaillé avec une personnalité difficile ? Corinne : Oui
Consultant : Combien de temps avez vous travaillé avec une personnalité difficile ? Corinne : Dix ans
Consultant : Préférez vous le secteur privé ou public ? Corinne : Je n'ai jamais travaillé dans le secteur public à  part à  l'Ambassade de France en Algérie, J'aime le privé
Consultant : Quelles sont vos relations avec les nouvelles technologies ? Corinne : Bonnes
Consultant : Avez-vous un équipement informatique à  votre domicile et lequel ? Corinne : Oui, j'ai plusieurs ordinateurs PC avec word, excel, outlook, internet
Consultant : Avez vous confiance en vous? Corinne : Oui
Consultant : Comment savez vous que vous avez confiance en vous ? Corinne : La réponse possible ne prévoyait pas "ça dépend" ; j'ai parfois grande confiance, et parfois des doutes m'envahissent, selon la situation ;
Consultant : Avez vous une confiance naturelle envers les autres ? Corinne : Oui
Consultant : Avez vous déja été déçu(e) de cette confiance et dans quelle occasion ? Corinne : Oui, professionnellement. J'ai appris à  prendre mes distances avec cette confiance naturelle D'un point de vue personnel, je n'en ai pas le souvenir.
Consultant : Avez vous les sens des responsabilités ? Corinne : Oui
Consultant : En quelle occasion avez vous fait preuve de responsabilité ? Corinne : Je fais preuve de responsabilité dans tous les actes de ma vie privée ou professionnelle Professionnellement, j'aime en prendre. Cela rend ma vie professionnelle plus vivante
Consultant : Avez vous déjà  passé un bilan de compétence ? Corinne : Non
Consultant : Envisagez vous de faire un bilan de compétences ? Corinne : Oui, pourquoi pas
Consultant : Avez vous le sens de l'humour dans votre cadre professionnel? Corinne : Oui
Consultant : Acceptez vous facilement que l'on vous fasse des petites plaisanteries ? Corinne : Tout dépend des plaisanteries
Consultant : Quelle est la valeur la plus importante selon vous ? Corinne : La Justice
Consultant : Vous êtes vous déjà  senti(e) injuste ? Corinne : Professionnellement, jamais, je n'aime pas l'injustice J'ai dà» l'être personnellement par maladresse envers mes enfants
Consultant : Quelle la fourchette de vos prétentions salariales annuelles brut ? Corinne : Entre 22 000 et 25 000 euros
Consultant : Ce sont des salaires que vous avez déjà  obtenus ? Corinne : Non mon dernier salaire annuel était de l'ordre de 30 000 €
Consultant : Dans quelle displine vous sentez vous un(e) assistant(e) performant(e) et dans la pratique de quel logiciel ? Corinne : Il ne s'agit pas d'une discipline mais j'aime l'idée de faire équipe avec mon supérieur Je suis performante en frappe (rapide et esthétique) j'aime travailler sur excel,
Consultant : Lors de votre dernière expérience professionnelle, qu'avez-vous appris ? Corinne : la gestion du personnel
Consultant : Décrivez-moi les situations qui, au bureau, vous suscitent le plus de stress et comment les gérez-vous habituellement ? Corinne : Lorsque l'on me demande quelque chose pour hier, et que la personne reste derrière moi Les cris, les remarques désobligeantes, le stress des autres Je gère le stress pas le calme, si je me laisse gagner par le stress, je ne fais plus rien
Consultant : Citez-moi un défi auquel vous avez été confronté(e) dans vos précédentes fonctions et comment l'avez-vous relevé ? Corinne : La gestion du personnel. La directrice me confiait des tâches de plus en plus difficiles, au delà  de ma fonction d'assistante ; j'ai appris, cherché, compris et réussi
Consultant : Parlez-moi d'une situation d'urgence ou de crise à  laquelle vous avez été confronté(e) dans vos emplois précédents et quelle a été votre attitude ? Corinne : Situation d'urgence : souvent, lorsque nous avions des dossiers de demande d'autorisation d'utiliser du matériel médical auprès des organismes de tutelle Situation de crise : une mise au placard qui a duré 4 ans ; je n'ai jamais cédé au désespoir et cela s'est fini par un départ négocié en janvier 2009
Consultant : Racontez-moi la plus belle réussite de votre carrière et quel but cherchez-vous à  atteindre maintenant ? Corinne : J'ai eu de belles réussites lorsque l'on me posait un défi qui dépassait mes compétences d'assistante. Gérer des dossiers seule, gérer le personnel.. J'aimerais apprendre encore dans le cadre de mon travail
Consultant : Citez-moi l'exemple d'une situation que vous avez prise en main sans que cela ne vous soit formellement demandé ? Corinne : L'organisation administrative d'un service qui présentait des lourdeurs pouvant générer une perte de temps et du stress Etude de la situation, projet, chiffrage des besoins, soumission à  la Direction, et mise en place
Consultant : Décrivez-nous une occasion où vous vous êtes vous-même fixé(e) des objectifs et quels en ont été les résultats ? Corinne : La gestion du personnel :je n'y connaissais rien, pas même excel. J'ai appris les parties du droit du travail qui concernait ma situation, et j'ai fait en sorte que la gestion administrative du personnel soit simple et rapide (contrats, entrées et sorties, absences...)
Consultant : Quelles expériences de travail avez-vous avec des personnes d'âges différents, de cultures différentes ou des personnes handicapées ? Corinne : J'ai travaillé en Algérie, dont la moitié du personnel était algérienne, Concernant l'âge, j'ai rencontré des personnes de tous les âges
Consultant : Dans vos expériences passées, avec quels types de clients ou de collègues aviez-vous le plus de mal à  travailler et quel comportement adoptiez-vous ? Corinne : Les collègues : j'avais du mal avec les "brasseurs d'air", les lèches-bottes, les donneurs de leçons. Les clients : on ne peut rien, il faut les prendre tels qu'ils sont J'adoptais la patience et la prudence, la vigilance pour anticiper les "coups bas"
Consultant : Souvenez-vous d'un moment où vous avez pris la mauvaise décision ou commis une erreur et comment avez-vous géré cette situation ? Corinne : Mauvaise décision : non, cela a du arriver mais j'ai occulté erreur : oui j'avais oublié de transmettre une pièce importante dans un dossier au ministère. J'ai pris la pièce et je me suis déplacée pour aller la porter entre les mains du destinataire.
Consultant : Décrivez-moi une situation où vous êtes allé(e) au delà  de votre fonction pour aider un client, ou un fournisseur ? Corinne : C'est arrivé souvent, cela faisait partie des 50 % qui ne font pas partie de ma fonction d'assistante.
Consultant : Racontez-moi comment, dans vos expériences passées, vous avez agi en faveur du travail d'équipe ? Corinne : Je n'ai pas d'exemple précis, mais j'ai déjà  travaillé en équipe
Consultant : Pouvez-vous me décrire ce que vous avez le plus aimé et moins aimé dans la façon dont vous étiez dirigé(e) dans vos précédents postes ? Corinne : Mon premier patron (publicité) était dur mais juste : il me donnait des dossiers à  étudier et à  mener à  bien, avec au final ou un licenciement ou une augmentation - j'ai réussi à  chaque fois, et j'ai appris à  travailler. Cela n'est plus possible aujourd'hui Le moins : une directrice qui m'a retiré une à  une mes fonctions pour finir par me mettre au placard.
Consultant : Que vous soyez débutant(e) ou confirmé(e), autodidacte ou diplomé(e), qu'est-ce qui vous donne le sentiment d'être un(e) assistant(e) expert(e) ? Corinne : J'ai une longue et riche expérience ; à  part ma dernière expérience qui s'est soldée par une mise au placard et un départ négocié, j'ai eu beaucoup de reconnaissance Notamment en intérim ; si j'avais été mauvaise, je n'aurais pas eu de mission
Consultant : Comment est votre Anglais ? Corinne : Je parle bien Anglais
Consultant : Could you tell me in a few english words who you are and what's the job you are looking for, then ? Corinne : I think I am a good assistant, and I would like to work during a lot of time yet I am not fluent but I am able do converse in English
Consultant : L'entretien se termine, comment avez vous vécu cette expérience virtuelle ? Corinne : assez bien
Consultant : Pourriez vous dire pourquoi vous estimez avoir bien vécu cette expérience ? Corinne : Cela m'a permis de refaire un point sur mon passé professionnel et sur mes attentes.
Consultant : Y a-t-il une question que vous auriez aimé que je vous pose, si oui quelle est-elle ? Corinne : Est-il important pour vous de vous sentir utile lorsque vous travaillez ?
Réduire son Auto-entretien
Portrait Entreprise

Portrait




Portrait entreprise


Portrait
 
Assistante-Experte ..
..
.. ..
..
..

..